skip to Main Content

Présentation de la caméra Bio-Well : Les fondamentaux partie 2 par le Pr. K Korotkov

Découvrez les fondamentaux de la méthode de diagnostic énergétique Bio-Well par son inventeur le professeur Konstantin Korotkov - partie 2

Pour obtenir des informations sur l’être humain, nous utilisons les doigts, les dix doigts du corps. Première question : pourquoi les doigts, pourquoi pas le nez ou les oreilles, ou autre chose ?

Parce que nos mains, et nos doigts en particulier, sont une partie spéciale de notre système qui nous permet de communiquer avec le monde. Vous le savez, si vous avez des bébés, des enfants, ils ont besoin de tout toucher. Pour eux, c’est obligatoire.
Sans toucher, ils ne peuvent ressentir ce qui les entoure. Nous nous serrons la main, pas seulement pour vérifier s’il y a un couteau dans la main, mais pour nous sentir mutuellement. Lorsque vous serrez la main des gens, vous sentez leurs mains et vous ressentez l’énergie. Nous échangeons de l’énergie à travers nos mains. Comme toucher la personne qu’on aime, c’est un sentiment très spécial. Dans nos mains, nous avons la plus grande concentration de vaisseaux, les vaisseaux sanguins.
Nous avons également la plus forte concentration de connexions nerveuses. Les mains sont liées à tous les organes et système de notre corps.

Nous utilisons la vision de la médecine traditionnelle chinoise. Il s’agit de la description des méridiens et des points d’acupuncture. Ces éléments se retrouvent aussi dans la médecine coréenne. Cette vision de la médecine représente chaque doigt comme le reflet du corps humain.

Ainsi, nos mains, nos doigts en particulier, sont la partie de notre corps la plus informative. Plus encore, dans notre cerveau, nous avons des zones sensibles de tous les organes et systèmes.
Justement, la partie sensible de nos mains est localisée autour de ces zones cérébrales, et c’est en fait l’une des parties les plus sensibles de notre cerveau. Ainsi, les informations que le cerveau reçoit de nos organes et systèmes arrivent directement dans nos mains.

Alors, bien sûr, la question est de savoir comment sommes-nous certains que les résultats sont corrects ?
Nous avons accumulé une énorme quantité de données de recherche par le passé, depuis maintenant, 25 ans. Nous avons effectué des recherches dans des universités de haut-niveau en Russie, des universités médicales dans différents hôpitaux aux États-Unis, en France et en Allemagne. Cette recherche a été menée, bien sûr, par un groupe indépendant de médecins, de scientifiques. Leur objectif était de vérifier et de contrôler si ce que nous avons créé donne des résultats fiables ou non.

Cette étude était basée sur la mise en évidence de corrélations entre des technologies conventionnelles, des méthodes classiques d’analyse de la santé et notre technologie GDV Bio-Well. Elle a montré que la corrélation est d’environ 80, 85 %, selon le type de problème. C’est pourquoi nous pouvons dire, que si nous voyez cette information, c’est une réflexion réelle de ce qui se passe dans le corps. Bien sûr très important : ce n’est pas du diagnostic, nous ne faisons pas du diagnostic.

Nous faisons de l’analyse, nous faisons de l’analyse de l’énergie des organes, des systèmes, du bien-être, du niveau stress. Et ensuite, des professionnels comme des praticiens de santé ou des médecins peuvent faire leur propre diagnostic sur la base des différentes analyses. Évidemment, en médecine classique, cela doit être croisé avec des analyses de sang, des scanners etc.. Et là un professionnel pourra tirer des conclusions.

Back To Top